GOLF : Première escale à Abu Dhabi de l’European Tour

L’Abu Dhabi Championship ouvre, ce jeudi, la saison 2021 sur l’European Tour. Avec 8 millions de dollars de prize money, le tournoi est l’un des mieux dotés de l’année et réunira donc une grande partie de l’élite du swing européen, à l’exception de l’Espagnol Jon Rahm. Parmi les engagés, on trouve ainsi Rory McIlroy, Matthew Fitzpatrick, Tommy Fleetwood, Justin Rose, Tyrrell Hatton ou Lee Westwood. L’Américain Justin Thomas, n°3 mondial, a également fait le déplacement en « guest star ».

Ce cru 2021 de l’European Tour s’annonce très intense. Sous réserve, bien sûr, d’éventuelles restrictions sanitaires, le calendrier n’a jamais été aussi chargé avec la bagatelle de 42 tournois. Et aux compétitions habituelles s’ajouteront la Ryder Cup aux Etats-Unis et les Jeux Olympiques de Tokyo, tous deux reportés d’un an. Dans ce contexte, les trois premiers tournois de l’année, programmés successivement à Abu Dhabi, à Dubaï et en Arabie Saoudite, pourraient s’avérer très importants pour les trois joueurs belges. Pour l’heure, Pieters et Detry occupent respectivement les 81e et 83e places du ranking mondial. L’un et l’autre ambitionnent d’intégrer dès que possible le Top 50, visa pour les plus grands tournois.

L’instar de l’année passée l’European Tour a établi un protocole très strict pour le bon déroulement des compétitions. Enfermés dans des bulles et testés quasiment tous les jours, les joueurs ne peuvent, par exemple, être assis à table qu’avec leur caddie ! C’est le prix à payer pour continuer à swinguer. Et puis il y a pire que le soleil des Emirats pour commencer l’année !