NAHD : Dziri dément tout contact

L’entraîneur Billel Dziri a quitté son poste au CA Bordj Bou Arréridj, à l’issue de la rencontre perdue à domicile face à l’ES Sétif (1-5), dans le cadre de la 7e journée du championnat de Ligue 1. Tout juste après, l’ancien capitaine de l’Equipe nationale a été annoncé du côté du NA Hussein-Dey, en remplacement de Nadir Leknaoui. Mais Dziri a démenti formellement cette information, dans une déclaration à Echorouk News, dimanche soir. « Au moment où je vous parle, je n’ai eu aucun contact de la part des dirigeants du NAHD. Tout ce qui a été dit est faux. Cela ne veut pas dire que je ferme la porte au Nasria, le club de mon quartier », a-t-il déclaré. Dziri n’a pas manqué l’occasion pour parler des informations l’annonçant au NAHD en remplacement de Leknaoui au moment même où ce dernier était en poste : « Je respecte mon métier et je respecte les hommes.  Ce n’est pas mes habitudes de négocier alors que l’entraîneur est en poste. Je n’aime pas le faire et je n’aime pas que d’autres le fassent avec moi. » Dans l’entourage du NAHD, on affirme que Dziri figurait, certes, dans les plans de bachir Ould Zemirli, mais celui-ci a fini par changer son plan au dernier virage. Il  a eu écho de la démission de Abdelkader Amrani, après la défaite du CS Constantine (0-1) face à l’AS Ain M’lila, et souhaitaient l’engager. Mais au final, ce plan est tombé à l’eau, puisque les responsables de l’ENTP, actionnaire majoritaire du club, ont rejeté cette démission.